Prison, perte de liberté et accès aux nouvelles technologies …

L’emprisonnement, vise à priver un individu de sa liberté, d’une part pour protéger ses pairs, d’autre part pour lui faire « payer » une sorte de dette à la société pour le(s) crime(s) qu’il a commis.

La liberté dont le prisonnier est privé est d’abord une liberté physique: il n’a plus le droit d’aller où bon lui semble; mais une certaine liberté d’accès au monde extérieur lui devient également inaccessible. En effet, les téléphones portables ou tout autres « nouvelles technologies » sont interdites en prison (ce qui est à l’origine de nombreux trafiques de téléphones dans le milieu carcéral !)

Quelle peut-être la place des technologies en prison ? Dans le maintien du lien avec l’extérieur (famille, amis …) ? Dans la réinsertion des détenus ?

Pour vous accompagner dans votre réflexion, je vous invite à écouter ce court reportage sur ce sujet:

http://plus.franceculture.fr/factory/babel-oueb/internet-en-prison

Poser vous la question, à quel point considérez vous que votre smartphone est une mini-prison qui vous tient en otage et/ou vous enferme dans la cellule du virtuelle ?

DailyPsyArticle2

Nous avons le choix d’adhérer ou non (ou partiellement) à cette mini-prison, mais ce n’est pas le cas des prisonniers. Le choc lié à la grande place des nouvelles technologies peut-être tel à la sortie de prison que certains détenus récidivent pour être de nouveau incarcéré …

Incroyable, non ? Et pourtant, je vous laisse voir par vous-même !

http://www.memoclic.com/1635-nouvelles-technologies/15211-choc-high-tech.html

Bonne écoute & bonne lecture !

Publicités