Passer du rêve à la réalité: l’ambition des neuro-sciences

Vous connaissez surement la dernière scène d’Inception où Christopher Nolan donne à une toupie le pouvoir de nous faire douter de la réalité.  Si la toupie finie par tomber, la gravité est l’indice que nous sommes dans la réalité, mais si elle continue sa danse, on est alors dans un rêve. Dans le dernier plan du film, la toupie commence à vaciller puis… générique. Face à une fin qui laisse toute sa place à l’ambiguïté, nombreux sont ceux qui ont voulu prendre parti, interpellant même le réalisateur:

La question de savoir si c’est un rêve ou pas est celle qu’on me pose le plus. Ça compte pour les gens parce que c’est l’essence même de la réalité. La réalité compte. »

 Nous nous accrochons à cette certitude que nous pouvons distinguer ce qui est de l’ordre de la réalité et ce qui vient du rêve. Mais si l’ambiguïté s’installe nous tombons très vite dans une mise en abyme où l’on perd pied: est-ce que je rêve-que-je-rêve-que-c’est-la-réalité? Nous voudrions savoir si nous rêvons, si nos expériences sensorielles sont fondées sur un objet du monde ou si elles ne sont que pure création de notre esprit. Nous avons presque peur de nous retrouver coincés dans nos rêves. On retrouve ce fameux vertige issu de la crainte de ne plus savoir distinguer ce qui existe vraiment de ce qui ne l’est pas.

ZhuangziPeut-être vous êtes vous déjà réveillés perplexe un matin, tête sur l’oreiller, à ne plus savoir si les images qui se bousculent dans vos pensées sont plus de l’ordre du rêve ou de la réalité.  Chuang Tzu, penseur du IVème siècle en relate l’expérience:

Je rêvais que j’étais un papillon volant dans les airs et ne sachant rien de Chuang Tzu »

Le philosophe en vient à se demander qui de l’homme ou du papillon a vraiment rêvé. Vous sentez le vertige?
Une expérience sensorielle si forte donne à certains rêves la capacité de nous flouter sur les limites du réel. D’ailleurs les neurosciences nous ont permis de confirmer cette impression. En effet, les zones sensorielles stimulées lors du sommeil sont les mêmes que celles de l’éveil. Ainsi, lorsque vous courrez, une aire sensori-motrice est stimulée. C’est cette même zone qui est activée dans un rêve de fuite.

final-sighting-of-edmund-urquhart

Afin de contrôler et de visualiser ce que sont vraiment nos songes, de nombreux scientifiques se sont mis en tête de visionner les rêves à travers des techniques d’imagerie.

C’est le cas d’une équipe japonaise qui a mené une expérience publiée en 2013 pour décoder les rêves grâce à l’IRM. Après avoir réveillé les cobayes dès qu’ils commencent un cycle de sommeil paradoxal, ils leur demandent quel est le sujet de ce fragment de rêve. Par des comparaisons catégorielles et un algorithme, ils sont capable de prédire le contenu des rêves (voiture, homme, femme, meuble, ordinateur, maison, livre…).

On en vient à rêver que la cartographie détaillée de l’activité du cerveau éveillée comparée à une activité lors du sommeil paradoxal permettrait de connaître voir même d’enregistrer les rêves. D’autres expériences comme présentés dans la vidéo ci-dessus ont réussi à retranscrire ce que le cerveau « voit » via l’analyse de son activité et d’une banque de données de vidéos courtes.

Pourrions nous alors supprimer la frontière entre rêve et réalité? Nos rêves prendraient place dans le réel. D’une expérience purement subjective et crée par le cerveau, l’expérience onirique se transformerait en vidéos enregistrées. Le songe deviendrait réalité: rêvez, vous êtes filmés!

Mais alors, si la limite s’étiole, serez-vous surs de ne pas être en plein songe? Vous n’aurez peut-être pas l’inquiétante toupie de Mr Cobb, mais il vous restera la douce musique du réveil pour vous sortir de vos délires oniriques, ou, au pire… pincez-vous!
dream-control-expectations


Pour aller plus loin:

L’excellent livre de Christopher Frith: Comment notre cerveau crée notre univers mental
https://www.youtube.com/watch?v=MElU0UW0V3Q
https://www.newscientist.com/article/dn16267-mind-reading-software-could-record-your-dreams/
http://www.journaldelascience.fr/cerveau/articles/decoder-reves-irm-3000
https://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/savenir/electricite/print.php

Publicités