Le système familial moderne: la famille recomposée et ses enjeux …

« Une famille recomposée comprend un couple d’adultes, mariés ou non, et au moins un enfant né d’une union précédente de l’un des conjoints. Les enfants qui vivent avec leurs parents et des demi-frères ou demi-sœurs font aussi partie d’une famille recomposée. » Voici la définition de la famille recomposée selon l’Insee. A partir de cette définition, nous pouvons imaginer tout un tas de structures familiales différentes :

Capture

Et plus ça va, plus c’est compliqué !

Une étude de l’Insee réalisée en 2011 montrait qu’un enfant de moins de 18 ans sur dix vivait au sein d’une famille recomposée. Dans cette étude, près de 720 000 familles recomposées étaient comptées en France métropolitaine ; en février 2016, il existe près d’un million de familles recomposées (ce qui représente plus de 10% des familles).

Le nombre de famille recomposée étant en augmentation, nous pouvons nous interroger sur les enjeux de ce type de familles sur ses membres et leurs interactions.

divorce_separation_enfants_

Un nouveau début : la séparation ou le divorce

La séparation d’un couple ayant des enfants marque un nouveau départ pour chacun des membres de la famille.

En général (je vais faire ici une caricature de ce type de situation mais, gardez bien en tête que chaque séparation se passe de manière différente !), un des parents obtient la garde des enfants. Les enfants passent donc une majorité du temps chez ce parent en contre partie d’une pension versée par l’autre parent. Le parent qui n’a pas la garde des enfants les voit assez régulièrement, souvent certains week-ends et une partie des vacances.

Les enfants dans ce type de situation témoignent de leur envie de partager des moments privilégiés avec le parent qu’ils voient peu lorsqu’ils sont chez lui. En réalité, ils sont souvent déçus, car ce parent a rapidement reconstruit sa vie. Il peut, par exemple, avoir beaucoup réinvesti certaines amitiés, s’être engagé dans de nouvelles activités (loisir ou travail) ou avoir trouvé une nouvelle compagne ou un nouveau compagnon … Ces nouvelles relations et activités laissent souvent trop peu de place à leurs enfants quand ils sont en visite et les enfants finissent par de moins en moins leur rendre visite. Les enfants qui commencent à espacer leurs visites de cette manière attendent (souvent) de leur parent qu’il se batte pour eux : en lui demandant de venir plus souvent, en lui faisant davantage de place dans leur nouvelle vie … La plupart du temps, autour de l’adolescence, ces enfants vont finir par arrêter d’aller voir ce parent qui ne s’est pas battu pour les garder dans sa vie.
garde-des-enfants

Qui dit séparation, dit (souvent) rancœur, amertume et autres sentiments de ce type. Quand ces sentiments sont présents, c’est en général lourd à porter pour les enfants qui se retrouvent au milieu d’une relation parentale difficile marquée par les engueulades et les reproches. Lorsqu’en plus d’être présents, ces sentiments sont exprimés par un ou deux des parents directement aux enfants cela devient un vrai cauchemar pour ces enfants. Les enfants ont souvent une vision empoisonnée d’un de leur parent à cause du discours de l’autre. Ces enfants se retrouvent également dans un conflit de loyauté envers leur parent étant donné que si le parent qui critique l’autre est celui chez qui ils vivent, ils n’osent plus aller le voir ; si c’est le parent chez qui ils vont moins souvent qui critique l’autre, ils se sentent redevables envers le parent critiqué qui est celui qui les hébergent et s’occupe d’eux la majorité du temps. Dans les deux cas, les enfants vont avoir tendance à moins aller voir le parent qui n’a pas leur garde.

Bonne-garde-alternée.jpg

 

Enfin, couple rime souvent avec « un certain équilibre ». Quand deux personnes sont en couple, leurs personnalités parfois très différentes vont en général s’équilibrer pour amener une certaine harmonie de fonctionnement. Les enfants dans une famille dont les parents sont ensemble ont l’habitude de leurs parents en tant que couple et donc de cet équilibre (parfois brinquebalant, mais qui existe tout de même!)

Lorsque le couple se sépare, les enfants vont voir et vivre avec chacun de leurs parents seuls (au moins dans un premier temps). C’est à ce moment-là que certains enfants se rendent compte qu’ils ont une personnalité très peu compatible avec celle d’un de leurs parents pris en dehors de l’entité « couple ». Certains enfants demandent à aller vivre avec l’autre parent quand ils se rendent compte de cette difficulté.

 

Famille recomposée et beaux-parents :

images

Avec l’arrivée d’un nouveau conjoint ou d’une nouvelle partenaire (ayant ou non des enfants d’une première union) se crée une « famille recomposée » et intervient la gentille appellation de « belle-mère » !

Lorsqu’un couple se crée, il a besoin de temps pour devenir solide et stable, le temps de découvrir l’autre et d’apprendre à trouver un équilibre à deux.

Dans les familles recomposées, en plus du couple, il y a les enfants respectifs de chacun qui vont rendre ce début de relation de couple parfois un peu difficile voire carrément impossible.

Prenons le cas de la formation d’un couple dont la femme n’a pas d’enfant et l’homme est le père de deux enfants (schéma 1):

La nouvelle arrivante, la « belle-mère » peut se sentir exclue de ce système familial qui préexistait à son arrivée. Tout dépend de la place que le père lui donne auprès des enfants, dans leur éducation … Mais également de la place qu’elle souhaite prendre auprès de ces enfants.

Le père des enfants va partir du principe que sa nouvelle compagne accepte ses enfants comme s’ils faisaient partie d’un même lot « père et enfants » mais le voit-elle du même œil que lui ?

 

Beaucoup de questions se posent face à cette situation :

Quelle place prend l’ex du père des enfants ?

Si elle est toujours très présente comment est-ce géré dans le nouveau couple ?

Quelle place le père laisse-t-il à la belle-mère dans l’éducation de ses enfants ?

Est-ce qu’il accepte la relation entre ses enfants et sa nouvelle compagne ?

Est-ce que la nouvelle compagne du père accepte les enfants à part entière ou comme une partie du lot amené par le père ?

Est-ce que l’enfant accepte cette nouvelle union ?

Est-ce qu’il accepte cette nouvelle adulte dans sa vie ?

Comment l’ex du père parle de cette nouvelle femme ? Est-ce qu’elle l’accepte ?

Tant de questions venant de chaque partie de l’équation « famille » …

Une difficulté supplémentaire apparaît lorsqu’un nouveau couple se forme et que l’homme et la femme ont des enfants d’une union précédente qui vont devoir vivre sous le même toit et partager leurs parents et une éducation commune.

téléchargement

 

Pour terminer, je vous conseille cette vidéo RTL sur la famille recomposée qui est très complète : https://www.youtube.com/watch?v=9JgkUZznPGk

(la deuxième partie c’est ici: https://www.youtube.com/watch?v=sPhn6QkxSt0)

Et vous aurez bien 5min de plus pour aller regarder un sketch d’Olivia Moore « mère indigne » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s